Tusculan

Grec  >  Civilisation

Θάλαττα ! Θάλαττα ! (« La mer  !La mer  ! », Xénophon, L’Anabase)

Nous sommes le mardi 24 novembre 2020. Il est exactement 01 h 29 en France métropolitaine.

Programmes Méthodes Langue Civilisation Bibliothèque Liens

Les auteurs grecs : Euripide (Εὐριπίδης [Euripidês] en grec)

(≈ 484 ou 480 - 406 av. J.−C.)

Quelques éléments biographiques

Né à Salamine dans une famille plutôt modeste, il étudie et fréquente les philosophes (dont Socrate). Ses pièces connaissent moins de succès de son vivant (peu de victoires aux concours) qu’après sa mort. De ses quatre-vingt-douze pièces restent dix-neuf et des fragments. Son théâtre accorde une plus grande importance aux personnages et à leur psychologie (notamment féminine) et introduit diverses innovations (dans la forme et dans le contenu en renouvelant certains mythes).

Son œuvre

Alceste (Ἄλκηστις [Alkêstis] en grec) met en scène le personnage éponyme qui accepte de mourir à la place de son mari jusqu’àce qu’Hercule n’empêche la mort d’accomplir son œuvre.

Médée (Μήδεια [Mêdeia] en grec) : le dramaturge offre sa vision de la célèbre empoisonneuse et infanticide et de la mise en œuvre de sa vengeance.

Hippolyte (porte-couronne) (Ἱππόλυτος (στεφανοφόρος) [Hippolutos (stephanophoros)] en grec) rapporte le destin de Phèdre et d’Hippolyte, quelques différences distinguant cette tragédie de celle de Racine qui porte le nom de l’héroïne féminine.

Hécube (Ἑκάϐη [Hekabê] en grec) est une tyragédie dont l’héroïne éponyme, la femme de Priam (le roi de Troie), voit un destin de plus en plus cruel s’abattre sur elle, et la mort (ou la réduction en esclavage) de tous ceux qu’elle aime la pousse à tuer deux jeunes enfants.

Andromaque (Ἀνδρομάχη [Andromakhê] en grec) : au centre de la pièce encore un contexte troyen, puisque la veuve d’Hector subit elle aussi les conséquences de la défaite. Réduite en esclavage, elle est victime de chantage de la part d’Hermione et et de son père Ménélas.

Les Héraclides (Ἡρακλεῖδαι [Hêrakleidai] en grec) : le destin malheureux des proches d’H’Hercule (jusqu’au sacrifice de sa fille) après sa mort, toujours poursuivis par Eurysthée.

Hercule (furieux) (Ἡρακλῆς (μαινόμενος) [Hêraklês (mainomenos)] en grec) est consacré au héros bien connu qui, rendu fou par Héra, en vient à tuer ses propres femme et enfants et envisager de mettre fin à ses jours après la découverte de son acte.

Les Suppliantes (Ἱκέτιδες [Hiketides] en grec)

Ion (Ἴων [Iôn] en grec)

Les Troyennes (Τρωιάδες [Trôiades] en grec)

Électre (Ἠλέκτρα [Êlektra] en grec)

Hélène (Ἑλένη [Helenê] en grec)

Iphigénie en Tauride (Ἰφιγένεια ἡ ἐν Ταύροις [Iphigeneia hê en Taurois] en grec)

Les Phéniciennes (Φοινίσσαι [Phoinissai] en grec)

Oreste (Ὀρέστης [Orestês] en grec)

Iphigénie à Aulis (Ἰφιγένεια ἡ ἐν Αὐλίδι [Iphigeneia hê en Aulidi] en grec)

Les Bacchantes (βάκχαι [bakkhai] en grec)

Le Cyclope (Κύκλωψ [Kuklôps] en grec)

Rhésos (Ῥῆσος [Rhêsos] en grec)

page incomplète

 

Quelques auteurs grecs :

 

Revenir à la page sur la littérature grecque antique


retour Retour en haut de la page      retour Retour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!